Home 10 a la une 10 Centrafrique : La haute trahison de Martin Koumtamadji alias Abdoulaye Miskine qui préfère la guerre que la paix

Centrafrique : La haute trahison de Martin Koumtamadji alias Abdoulaye Miskine qui préfère la guerre que la paix

Share Button

Les nouvelles sont très choquantes pour ceux qui viennent de pager le site lepotentielcentrafricain.com. Le chef rebelle de FDPC Martin Koumtamadji alias Abdoulaye Miskine qui vient d’être nommé comme ministre dans le récent gouvernement Ngrébada, a démissionné de ses fonctions du ministre. Le mercenaire Abdoulaye Miskine dont ses hommes tuent et volent vers Baboua sur l’axe Bouar-Béloko, n’a pas donné les vraies raisons de sa démission.

Mais toutefois, une source sûre de votre site lepotentielcentrafricain a fait savoir qui, après la rencontre d’Addis-Abeba n’est pas retourné à Bangui et serait regagné Brazzaville la capitale congolaise là où fait ses sales besognes au service du président Denis Sassou Nguesso.

En vérité, en vérité, tout s’étourdisse de cette renonciation aussi baroque après la publication des noms des membres du gouvernement le 22 mars 2019.  Car, comment comprendre que celui qui a réclamé un poste au sein du gouvernement, en positionnant au même moment ses combattants au village Zoukombo vers Baboua afin que ces derniers enfreignent la libre circulation de biens et de personnes, se permet de se livrer à tel comportement qui vise à trahir les hautes autorités du pays voire les facilitateurs du processus du dialogue et de la paix en Centrafrique ?

Pour les lanternes de nos lecteurs, il faut savoir qu’à Addis-Abeba, Abdoulaye Miskine qui est protégé par le président Sassou a eu à signer un document au nom de son groupe armé le FDPC, sollicitant son entrée au gouvernement.  Ce chien enragé d’Abdoulaye Miskine dans l’ombre toujours, a voulu proposé Mme Sayo qui, malheureusement, il n’a pas donné son nom. Et donc, Abdoulaye Miskine se montrant très malin, a maintenu son nom en question pour la nomination.

Voilà que les autorités centrafricaine  ont rendu public la listes des ministres et lui le criminel Abdoulaye Miskine qui a joué un rôle très capital dans les massacres des populations de la région de Pool au Congo-Brazza, a désisté puisque se sentant même incapable d’assurer une telle fonction. Mais que veut-il exactement ? Abdoulaye Miskine qui n’a pas terminé une guerre au Congo contre les éléments du Pasteur Tsumi veut ouvrir encore une bataille contre le peuple centrafricain ? C’est clair !  C’est ce qu’il est en train de faire dans l’Ouest du pays actuellement.

Heureusement, la communauté internationale à travers la Cour Pénale Internationale, le Conseil de sécurité de l’ONU, l’Union Européenne et les Etats-Unis se proposent déjà de lancer une sanction internationale contre celui-ci. Dans cette perspective, un mandat d’arrêt international n’est pas à épargner contre le mercenaire Abdoulaye Miskine qui ne tardera pas à se retrouver en cellule.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Crimes graves commis sous le règne de l’ex-Président BOZIZE François

(Rappel) – Des crimes et autres graves violations des droits humains ont ...

Beyoncé dévoile les artistes africains qui l’accompagnent sur son nouvel album

La semaine dernière, Beyoncé présentait son nouvel album qui accompagne ...

Acquittement de Laurent Gbagbo : les juges de la CPI expliquent leur décision

Les juges de la Cour pénale internationale viennent de rendre public les m...

%d blogueurs aiment cette page :