Home 10 a la une 10 Centrafrique : Les FACA et les casques bleus marocains de la Minusca libèrent 15 otages de la LRA près d’Obo

Centrafrique : Les FACA et les casques bleus marocains de la Minusca libèrent 15 otages de la LRA près d’Obo

Share Button

Au moins 15 personnes kidnappées par les présumés éléments de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony près de la ville d’Obo, à l’Est de la Centrafrique ont été libérées après un échange des tirs entre les assaillants et les forces conjointes FACA et casques bleus marocains de la Minusca, ce 1er avril 2018. L’information est confirmée au RJDH par des sources militaires.

C’est ce 1er avril aux environs de 4h du matin qu’au village Koubou, situé à 10 Km d’Obo sur l’axe Bambouti, la population civile a été attaquée par des hommes armés assimilés à la LRA. Alertées, les forces conjointes FACA/casques bleus marocains ont fait une intervention robuste pour libérer 15 otages sous des tirs nourris. Les assaillants ont pris fuite dans la brousse.

Selon les témoignages d’un homme qui a pu s’échapper au moment de l’attaque, ces assaillants ont envahi le village aux environs de 4h du matin, « ils étaient au moins une trentaine ; l’on a identifié parmi eux huit (8) personnes en uniforme, armés de Ak 47 et les autres en tenue civile et sans armes. Les femmes et les enfants faisaient partie du ce groupe. Il a précisé que deux sujets peuhls ont été aussi identifiés parmi les agresseurs, mais ils n’avaient que de bâtons en main », a rapporté une source militaire.

« Au moment où cet homme s’est échappé, les assaillants étaient encore en action dans le village en pillant des vivres et prenaient personnes en otage. C’est suite à son alerte qu’une mission a été dépêchée pour libérer les otages», a expliqué au RJDH cette source.

Selon les informations du RJDH, le bureau de la Minusca-Obo compte organiser une mission conjointe dans ladite localité afin d’évaluer la situation de la protection de la population civile, les dégâts et d’enquêter sur les cas des violations des droits de l’homme perpétrées par ces assaillants.

La LRA reste une menace pour la population de l’Est de la Centrafrique.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Crimes graves commis sous le règne de l’ex-Président BOZIZE François

(Rappel) – Des crimes et autres graves violations des droits humains ont ...

Beyoncé dévoile les artistes africains qui l’accompagnent sur son nouvel album

La semaine dernière, Beyoncé présentait son nouvel album qui accompagne ...

Acquittement de Laurent Gbagbo : les juges de la CPI expliquent leur décision

Les juges de la Cour pénale internationale viennent de rendre public les m...

%d blogueurs aiment cette page :